mercredi 19 juillet 2017

Le Jolis s'est fait baiser

Il est savoureux d'entendre les clowns de l'opposition de gauche soutenir le général le Jolis de Villiers de Saintignon alors qu'ils se toujours faits les chantres de l'antimilitarisme et du pacifisme bêlant. De l'autre côté,  le FN qui estime que l'excès d'autorité n'est justifié que de la part de l'armée et qu'on a manqué de respect à "nos" hommes, dans la bouche de Phillipot, cela prend une tournure quasi sauvage.

J'en oublie les LR qui fustigent l'attitude du président qui je le rappelle, n'a fait que jouer son rôle de chef des militaires et intimer à la grande muette de la fermer, nous sommes en république.

Les médias tournent en boucle en ne rapportant que la moitié des faits, ils oublient qu'au départ, le Jolis, apprenant que le président taillait dans le budget de l'armée de façon toute provisoire, il décida d'aller s'épancher devant le tout Paris et se prendre pour Rambo. 

Le vieux briscard voulait faire la leçon au jeune blanc-bec mais celui-ci, droit dans ses souliers, lui a rappelé qu'un budget n'était pas établi pour "Baiser" un homme, tout Jolis de Mes deux qu'il fût, mais pour faire avancer les finances et faire fonctionner tout un pays.

L'opposition est un troupeau de cons sans cervelle.

Rompez !

mardi 18 juillet 2017

Insoumise mais terrienne

Voire bien terre à terre lorsqu'il s'agit de pognon bien frais et sans odeur. Ainsi donc la revolucionaria Raquel ira faire la pasionaria dans l'émission d'Ardisson sur la chaîne de Bolloré le célèbre mangeur d'enfants de prolétaires.

 "Je serai sur le plateau chaque semaine, avec un moment d'antenne libre sur un sujet de mon choix. N'oublions pas que mon métier est, et reste, avocate. Je suis, par définition déontologique, indépendante."

"Par définition" tiens donc.

Puisque désormais Corbière et sa douce moitié devront déménager dans du locatif privé, j'imagine qu'il va falloir faire péter la thune même celle du chingado capitalismo.

Hasta la victoria siempre etc...



samedi 15 juillet 2017

Je vois flou avec des zébrures

Ce sont les symptômes pré-traumatiques ressentis par la candidate du front national quelques heures avant le débat du second tour des présidentielles. Dans cet article, il semblerait que la fille Lepen aurait envisagé à plusieurs reprises de demander le report ou l’annulation du débat. 

Selon le même canard, elle ne s'était pas du tout préparée, ses lieutenants en retard et aucune fiche n'était à jour. Elle devait croire sa victoire déjà acquise étant donné que les islamistes ont parfaitement œuvré pour lui faire sa campagne électorale sans grand frais, mais l'échéance du face à face l'a faite flipper grave au point de se torcher une maladie imaginaire, pathologie de stress. 

Bon, moi j'appellerai cela une bonne trouille verte et comment pouvait-il en être autrement, en sachant la stupidité crasse de la dame ?

A voir de quelle façon magistrale elle s'est faite vaporiser par Macron, elle aurait franchement dû se faire porter pâle et présenter un mot d'excuses signé par un médecin complaisant voire de papa.

Élue néanmoins à l'assemblée, elle laisserait au parlement européen une ardoise assez conséquente qui lui vaut une belle mise en examen. Pendant ce temps elle passe son temps à l'hémicycle à proférer des insanités mêlées d'insultes pour faire écho à son alter-populo du côté gauche extrême du palais Bourbon. 

Dans sa course au mauvais buzz et à l'agitation, la dernière trouvaille comique du leader maximo insoumis fut de se mettre encore une fois dans une de ses pseudo-colères de clown pour dénoncer le calendrier des travaux à l'assemblée sur les nouvelles dispositions sur la loi travail et réclamer quelques jours de vacances pour se "remettre de la fatigue" des campagnes électorales.  Les acquis sociaux... c'est sacré ! L'âge, impitoyable !

A peine la législature commencée et déjà il pense à se mettre en congés.. payés ! Il devrait demander lui aussi un mot d'excuses, voire un certificat de "fatigue" pour se faire porter pâle. 

Les Plic et Ploc de l'assemblée vont regretter l'époque formidable du parlement européen où ils allaient pointer  librement pour ramasser le pognon qui servait à faire tourner leur petites affaires et ensuite aller piétiner et cracher sur l'Europe nourricière devant les micros.

mardi 27 juin 2017

Enfin président !

C'est fait, Jean-Luc est président... bon faut admettre qu'il a réduit un peu la voilure et rogné dans ses ambitions, mais président c'est président, quoiqu'en pensent les esprits chagrins. 

Faute de destinée nationale, le nouveau potentat marseillais se contentera de la présidence de son groupe parlementaire. On va bien rigoler !

Il a déjà posé un acte fort, fondateur de son action immense à venir : refuser de porter la cravate à l'assemblée, bravo !

Et dans la série "Gauche et mépris de l'humanité" l'adjoint Corbière, qui devra quitter son logement social pour cause de forte augmentation de ses émoluments, n'a rien trouvé de plus con à dire qu' avec eux "le peuple" est entré à l'assemblée.

La petite minorité des 567 autres représentants d'on ne sait quoi, pourront aller se brosser !

Putain, on va se marrer !

jeudi 22 juin 2017

I will survive !

On est bien peu de chose. 

En écoutant le point presse du procureur Molins sur l'enquête à propos du gugusse qui avait foncé sur la bagnole de gendarmes sur les Champs-Élysées muni d'armes et de bonbonnes de gaz, je bute sur un mot utilisé par le magistrat : survivalisme.

Heing ? 

Je reprends à peu près de mémoire la déclaration : " L'homme qui avait constitué un stock d'armes et qui s'entraînait au tir sportif se disait "survivaliste" pour justifier sa pratique..." et là je vous le donne en mille, je sors mes doigts engourdis de leur étui et me dirige avec la conviction d'un insoumis allant se jeter dans les bras de son leader bien-aimé vers wikipédia pour voir de quoi ce dont il y a.

Je cite :  Le survivalisme est un terme qui désigne les activités ou le mode de vie de certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une catastrophe locale ou plus globale dans le futur, une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial... Le survivaliste se prépare en fonction de la situation anticipée: Guerres, et conflits humains (guerre nucléaire, guerre biologique, guerre chimique, guérilla, attaque terroriste, guerre civile) ; 

Ce qui attire l'attention ce sont les termes "attaque terroriste"

Paradoxe.

Alors moi, ni une ni deux, je reprends en main les neurones qui traînent au fond de mon bocal et me mets à me poser des questions intelligentes comme à l'accoutumée :

1- Comment un islamiste notoire et fiché S avait-il pu obtenir une autorisation de port d'arme ?

2- Comment pouvait-il faire croire au prétexte survivaliste, tout en sachant que ces énergumènes ont pour but le martyr et ne cherchent qu'à se faire sauter le caisson ... surtout en cette période de happy hour ramadanesque.

3- Comment un obscur couillon comme moi peut-il en arriver à ces conclusions plutôt accessibles aux plus simples d'esprit alors que les mous du bulbe de la préfecture qui lui ont délivré les autorisations de port d'arme et les agents de sureté qui devaient le surveiller ne les ont pas faites. 

Allez... trop chaud moi, je vais me boire une bière.





mardi 20 juin 2017

Merci patron !

Il aura fallu qu'Emmanuel Macron vienne mettre un coup de pelle dans le ménage traditionnel gauche droite pour voir arriver dans l'hémicycle davantage de représentants issus de partis populistes qui se sont toujours plaints et dénoncé le peu de visibilité malgré leurs relatifs scores électoraux. 

Ainsi le parti de Mélenchon fait une belle entrée avec 17 élus et celui de Lepen avec 9.

Merci qui ?

Les voila donc assurés d'une bonne récolte financière pour leur partis au regard du peu de travail qu'ils auront à fournir pendant cinq ans. En effet, à part pousser de la mauvaise diatribe pour exciter les médias en période de disette ou les bas du plafond qui insultent tout le monde sur les réseaux sociaux, ils toucheront l'une sans faire bouger l'autre comme dirait Jaques.

Fini les atermoiements sur la "dose de proportionnelle", la chéfaille est casée. Les "gens" et les "patriotes" auront enfin une voix à l'assemblée qui pourra furieusement renverser la petite tablette du pupitre en acajou, appuyer avec force conviction sur le petit bouton "NON" lors des votes... Révolution !

Le plus dur reste à faire : trouver des alliés pour former un groupe parlementaire. Mais étant donné l'ampleur de la boursouflure égotique des deux leaders, je crois qu'ils auront beaucoup de mal à fédérer puisqu'ils passent leur temps à traiter ceux qui ne pensent pas comme eux d'imbéciles et de cons. Gueuler tout seul dans son coin en attendant la fin du mois... c'est un beau métier !

Le président a voulu du renouvellement à l'assemblée, de la jeunesse et de la parité. Il l'a obtenu pour son camp qui est majoritaire et c'est tant mieux. Lapine et Méluche aussi sont quelque part le fruit de cette volonté : ils sont novices à l'assemblée, ils sont de sexe différent ... juste un manque de fraîcheur peut-être.

lundi 12 juin 2017

Gauche et haine de l'humanité

Bon, on a tout entendu depuis que le parti présidentiel est annoncé gagnant à ces élections : dictature à venir, hégémonie, démocratie en danger, enfumage, procès en illégitimité, bilan du quinquennat Macron catastrophique (?), c'est la faute des autres, l'abstention c'est la faute à Macron et d'autres andouilleries de mauvais perdants.

Je rappelle à ces pisse-douleur que l'offre politique qu'ils ont proposé n'a pas soulevé les foules. Les abstentionnistes l'ont aussi été pour les faire tomber. Je ne parle pas de l'insignifiant Hamon qui ira fronder chez lui désormais face à bobonne. Je ne reviens pas non plus sur les illuminés qui se prennent une claque insoumise mémorable et attendue. Soufflet qu'ils tentent pourtant de présenter comme une victoire indiscutable devant l'effarement général.

Mais là où je suis tombé de ma chaise, c'était d'entendre Edwy Plenel ce matin sur LCI qui, dans une belle coulée de bile aux commissures, traitait d'"ânes" la majorité à venir de députés du peuple français. Cet abruti bouffi de mépris, déversait toute la haine déraisonnable qu'il éprouve pour autrui :
"Un âne sous l'étiquette En Marche aurait -été élu hier !" Je cite.

Je rappelle à Edwy que nombre de ses amis " Brillants génies" sous l'étiquette plus-de-gauche-que-moi-tu-meurs ont été éliminés hier.

C'est ballot, hein ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...