mardi 17 janvier 2017

Ah oui... bonne et heureuse année !

Désolé, j'ai mis un peu de temps pour vous faire mes vœux, mais il n'est jamais trop tard pour avoir une dernière pensée heureuse avant l'hécatombe de merde qui va nous tomber sur le coin de la gueule. Du jamais vu !

A commencer par l'homme orange qui disait choper les meufs par la chatte mais qui s'avère fermement tenu par les couilles par les services russes et leur patron le riant Vladimir. Donald  le maître du monde devra faire carpette devant lui et l'aidera à tuer les dernières démocraties qui défendent encore le monde libre, la culture et la laïcité. 

Une ligue qui pue du cul se met en place doucement, comme un dépôt de chaudes déjections au fond d'un chiotte turc d'une gare de la banlieue d'Ankara.

Fillon ou la blonde à papa chez les franchouilles, la prime ministre sinistre des rosbifs, le clown Beppe chez les ritals, les pectoraux à Vladimir le ruscoff, le goret amerloque, le constipé d'istamboul chez les turkish, le dadais sanguinaire en bougnoulie syrienne et ses mamans à barbe chez les ayatollahs sans oublier le serial-killer phillipin. 

Le monde ne va pas tarder à ressembler à un cloaque fumant défendu par des dégénérés armés jusqu'aux dents.

Heureusement qu'on a Benhamias, Guaino et Dupont-Aignant pour nous faire un peu marrer !

Putain....bonne année !

jeudi 15 décembre 2016

François Fuyons

L'homme qui ne desserre jamais les sourcils a fini par craquer le slip et retirer piteusement son projet de laisser crever aux portes des hôpitaux ceux qui n'ont pas de mutuelle.

François a promis le retour à la France éternelle, surtout celle du moyen-âge avec ses nobles vivant dans les manoirs de la Sarthe et les indigents qui pourrissent dans les hospices grouillant de vermine où les médecins sont remplacés par des curés et les médicaments d'eau bénite.

Mais François avait tellement bien parlé à la droite réac et bourrée de thunes qu'il en a oublié tous les autres, les peigne-cul, les traîne-latte, les pousse-mégot de la droite et du centre. Il doit sortir les parachutes pour freiner sa fulgurante propulsion dans les primaires de droite.

Il est obligé de mettre de l'eau dans son picrate et reculer devant les engagements pris devant les costards à rayures et les fourrures à bagouze juste le temps d'une élection, il remettra ensuite la France sous la soutane, virera les millions de fonctionnaires, flics, profs, juges, infirmiers pour que ses amis ne payent plus l'impôt.

Finalement, je croyais que Sarkozy aurait été pain béni pour faire gagner la gauche, mais je n'avais pas vu qu'il y avait pire. Car tout bien réfléchi, lui n'aurait jamais baissé le slip si vite et si ostensiblement. 

Alors, vive Fillon qui n'a besoin de personne pour le ridiculiser. Pas encore élu et déjà reculu !

jeudi 8 décembre 2016

Cahuzac ? Un amateur !

"une faute pénale d'une exceptionnelle gravité, destructrice du lien social et de la confiance dans les institutions."

Rien que ça !

Les connards de tous bord, viendront encore chier leur bile sur le quinquennat après cette décision qui "honore la justice" et met à mal l'exemplarité et le sens de l'état prônée par le chef de l'état. 

Je rappelle que Cahuzac a été viré rapidement du gouvernement et avait fini par avouer. 

C'est vrai qu'à droite on ne fait ni l'un ni l'autre, et j'espère que la même justice s'honorera à défendre le "lien social" en s'intéressant davantage à toutes les casseroles qui volent en escadrille au-dessus du gang LR.

vendredi 2 décembre 2016

Commentaires et analyses

François Hollande a décidé de ne pas se présenter à sa propre succession en 2017 pour la gauche. 

Il a décidé de laisser la place à ceux qui depuis le début de ce quinquennat n'ont cessé de déverser les immondices sur lui et sur sa politique, courir derrière les sondages, les commentateurs et les analystes. Courir derrière leur supposé futur enchanté et leur destinée magnifique.

Il renonce avec classe et intelligence, brisant la coutume bien française qu'un politicien doit s'accrocher, même si ça lui coute sa dignité et son honneur. Les français veulent un roi bouffi d'orgueil et de mépris, ils ne veulent ni programme ni bilan. Leur seule préoccupation est de savoir s'il y aura des huîtres ou du saumon à leur table de réveillon.

Il leur a coupé l'herbe sous le pied et rendra désormais inaudibles leurs couinements grotesques. Ils devront à présent expliquer ce qu'ils proposent.

Joyeux noël les cons !

lundi 28 novembre 2016

Adventus horribilis !

Comme la France ne tardera pas à redevenir la fille aînée de l'église grâce à saint François de la Sarthe (et du 7ème arrondissement parisien), je prends les devants pour vous offrir ce joli calendrier de l'Avent en ces jours de liesse prénatale !

Ainsi, chaque jour vous apportera son lot de figures riantes et connues de la droite moisie qui avait fait les beaux jours de la chiraquie et de la sarkozie. 

Une occasion de nous rappeler à tous les joyeusetés à venir si la gauche ne se retire pas les doigts du fion pour proposer un projet solide. 

J'en profite pour ne pas féliciter les enc... de gauche qui ont massivement contribué au financement de la future campagne présidentielle de la droite. Fayots !

Voilà, c'est dit !

(tu peux cliquer sur l'illustration pour identifier chaque tête de nœud)

dimanche 27 novembre 2016

Youpi !



" Rien n'arrête un peuple qui se dresse devant l'avenir

François Fillon, 27 novembre 2016. France.

jeudi 24 novembre 2016

Montebourg dérape !

C'est un Montebourg ivre de désespoir qui appelle  l'électorat de droite à voter pour lui aux primaires de la gauche afin d'éliminer Hollande.

L'ancien ministre des marinières tente encore le redressement de sa pauvre popularité en imitant Juppé qui a bien profité de la participation de quelques 12% (à la louche) de personnes de gauche qui lui a permis de se maintenir au second tour au détriment de Sarkozy.

Mettre Hollande au niveau de Sarkozy est la pire connerie à faire, à croire que l'ambition lui fait perdre la mémoire la raison et la vue !

Le procédé est tout simplement risible et grotesque. Le personnage semble prêt à toutes les compromissions, jusqu' à mettre la main dans la merde jusqu'au bras pour réaliser son rêve inaccessible. Va falloir lui offrir un tuba quand il aura complètement plongé dans l'outrance !

En appeler à la droite montre à quel point le gugusse est à la rue. L'électorat de gauche ne suffira-t-il pas à le faire qualifier? 

La candidature de Macron semble l'avoir asphyxié et rendu inaudible. Il a en effet de quoi être furieusement jaloux ! Son successeur est plus jeune, a déjà été business man (illustration) a laissé son nom à une loi et il est sorti du gouvernement de son propre gré, il n'a pas été lourdé ! Lui au moins essaye de rassembler gauche et droite par le centre, il ne va pas ventre à terre pleurer les votes de la droite ! Arnaud, recherche un bol d'air frais en appelant clairement les moisis à le soutenir contre un président qui lui avait tout de même donné sa chance dans un ministère stratégique. Mission dans laquelle il a échoué piteusement. Il avait fait ensuite un tintamarre impossible pour couvrir son échec et sa sortie honteuse du gouvernement. 

Au moins il nous aura fait rire !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...